Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir

Les autorités gabonaises organisent les conditions de désignation des chefs d’établissement d’enseignement supérieur

Publié le 29/06/2018
JuriAfrique

Le 28 juillet 2017, le président de la République du Gabon a pris le Décret n° 00216/PR/MESRSFC du 28 juillet 2017, afin d’organiser le mode de désignation des recteurs d’université et des directeurs généraux de grandes écoles.

Au regard de ce texte, pour être éligible aux fonctions de directeur général de grande école, toute personne justifiant des qualités d’enseignant-chercheur permanent justifiant d’une ancienneté d’au moins cinq ans, et du grade de Maître-assistant au minimum.

Les dossiers sont déposés au cabinet du ministre de tutelle après appel officiel à candidature, et transmis après réception aux conseils d’administration de chaque université et grande école. Tout postulant aux fonctions concernées doit se pourvoir d’un dossier comprenant un programme académique dénommé projet de gouvernance institutionnelle (PGI).

En cas d’absence définitive de candidature, le conseil d’administration peut proposer au ministre de tutelle le prolongement du mandat en cours, à condition toutefois que le chef d’établissement en fonction n’ait pas rempli six ans de mandat. Il peut aussi proposer la nomination d’un enseignant-chercheur au poste vacant, à condition que la personne concernée remplisse les critères définis par le décret susmentionné.

Cependant, les recteurs et directeurs généraux sont nommés pour une période de trois ans renouvelables une fois.

À l’occasion de leur entrée en fonction, le recteur et le directeur général signent un contrat de performance avec le ministre de tutelle. Ils proposent au ministre de tutelle pour nomination en conseil des ministres une liste de trois personnes pressenties pour chaque fonction pour des universités et pour des grandes écoles, après leur prise de fonction.

Télécharger le JO

Gabon : JO n° 367 bis, 05 octobre 2017

Par Justice William ELION